jeudi 17 juillet 2014

Fin de soirée sur le coteau

La journée est très chaude, les papillons sont au rendez-vous sur le coteau calcaire d'Hénouville, seize espèces sont identifiées mais toujours pas de présence des petits bleus. Je préfère attendre la fin de journée pour sortir le matériel photo. Une nouvelle zygène se laisse photographier, la Zygéne du sainfoin (Zygaena camiolica). Ce sera ensuite au tour du Demi-deuil qui se réfugie sur les fleurs ou les graminées de la pelouse calcaire pour passer la nuit. Les photos du Demi-deuil sont réalisées avec un zoom suite à un problème sur le 100 mm.

 





 


lundi 14 juillet 2014

La grande sauterelle verte

Cette grande sauterelle verte venue nous observer lors d'une pause d'abord sur une tige puis sur un petit pin. Vue ses grandes antennes, il n'est pas facile de faire entrer tout l'insecte dans le viseur ou alors c'est un choix de couper celles-ci. Il s'agit probablement de Tettigonia viridissima.





mardi 8 juillet 2014

Côte Sainte Catherine

Entre deux averses, je parcours les flancs de la côte Sainte Catherine à la recherche des papillons. Malheureusement, à part la présence du Demi-deuil et de la Zygène de la Filipendule, il n'y a pas d'autres espèces en vue sur les espaces dégagées et fleuries du coteau..
Les photographies sont réalisées avec des bagues allonges



dimanche 6 juillet 2014

Sous la pluie

Ce Petit sylvain différenciable du Grand sylvain par le double alignement des points noirs postdiscaux sur le verso des ailes postérieures  s'est mis à l'abri de la pluie sous les feuilles de la ronce mais quelques gouttes de pluies sont présentes sur sa tête et ses antennes. .

jeudi 3 juillet 2014

En duo

Cet après-midi, partage sympathique de la photographie avec Jacques sur un coteau qui borde la forêt de Roumare et belle vue sur les prairies humides de la boucle de Roumare qui bordent la Seine .
Malheureusement le temps très chaud ne facilite pas la photographie des papillons, cible première de la sortie, qui sont très actifs au moins pour ceux présents cet après-midi comme le Demi-deuil, le Zygéne de la filipendule, la Sylvaine, le Procris, les pièrides et le Myrtil. Il n'y a pas de présence des petits bleus caractéristiques des coteaux calcaires. Une mèlitée ne pourra pas être identifié. Nous nous tournons donc vers quelques individus coopératifs comme cette Sylvaine, cette chenille du Zygène de la Filipendule ou ces criquets.

 





 
 


mardi 1 juillet 2014

Restons cachés

Il est difficile en ce moment de photographier les cervidés avec la végétation luxuriante, ce soir alors que la plus grande partie de la  clairière est sur ma gauche, une chevrette apparaît  sur ma droite entre les graminées et les fougères,  et s'enfonce rapidement  dans la végétation, elle sera suivi à peine dix minutes plus tard par une biche solitaire.


 

samedi 28 juin 2014

Reproduction

Lors d'une randonnée sous le crachin normand, mon regard est attiré par une forme sombre sur une feuille au bord du chemin. Il s'agit d'un accouplement de la Sylvaine. Une heure plus tard nous repasserons au même endroit, l'accouplement est terminé mais les deux individus sont toujours là, protégés sous les feuilles de la pluie.