dimanche 19 février 2017

Un matin dominical

Il glisse entre les deux parcelles alors qu'une petite gelée a couvert la végétation non protégée par le micro climat du sous bois.

Voilà un petit curieux en velours.



Brume

Comme un prolongement de la nuit
La brume enveloppe la forêt
Un voile de soie s'ouvre
Comme le temps s'évapore
Enveloppant  les silhouettes
Du roi de la forêt




 

dimanche 12 février 2017

Droit devant

Il sort du sous bois et vient vers moi et devient inquiet au bruit du déclencheur photo, j'arrête de le photographier, il passera sur ma gauche à moins de cinq mètres.


samedi 11 février 2017

Un dernier regard

Avant de pénétrer dans la régénération un dernier regard vers cette forme bizarre au pied de l'arbre.


 

vendredi 10 février 2017

Les coulées

Avant la nuit une biche traverse au derniers rayons du soleil le sous bois sur une voie d'animaux, plus tard sur la parcelle coupée à blanc, deux cerfs suivent une coulée malgré qu'ils soient visibles et plus vulnérables dans cette situation. La différence de stature entre les deux cerfs est très visible ici et le grand mâle pousse le plus jeune devant lui.



mardi 7 février 2017

Forêt squelettique !

Retour en forêt après plus de trois semaines d'absence.
Les feuillus sont dépouillés rendant la forêt chauve. Le sol des clairières est presque nu et offre une maigre pitance aux animaux. La forêt semble squelettique en cette saison comme si elle avait perdu ses habits. Nous attendons la renaissance.




dimanche 1 janvier 2017

Nouvelle Année 2017

Meilleurs vœux à tous ceux qui suivent ce blog avec de belles observations et que 2017 soit une année où l'homme accompagne et respecte la nature.
Les arbres habituellement nus et dépouillés
Semblent silencieux sous leurs habits de givre
Etouffant tous les bruits du sous-bois
Du gazouillis  des oiseaux voletant
Au froissement des feuilles gelées
 Sous le pas tranquille des animaux 
Créant un autre monde sous cette ouate blanche
Semblant isoler la forêt de la folie humaine
 
 
 












 
La forêt de Roumare s'est habillée de givre pendant 2 jours pour finir l'année et commencer la nouvelle.