dimanche 24 avril 2016

Temps variable !

Entre soleil et grisaille en ce jour dominical. Un brocard avec un bois spatulé ! et une chevrette au ventre bien arrondi qui présage un événement heureux pour le mois de mai.





dimanche 10 avril 2016

Une bonne soirée

Dans la soirée vint en premier ces dames pour diner sur l'herbe
Puis ensuite ces messieurs pour défiler fièrement mais à distance.







.

samedi 9 avril 2016

Le nez dans la mousse

Ce matin, au pied d'une souche recouverte de mousse, deux Tritons alpestres se déplacent lentement.
La  mare est à dix mètres mais son gite hivernal peut être jusqu'à cinq cent mètres d'un point d'eau. La migration du Triton alpestre a lieu de Février à Juin suivant les secteurs avec un pic en Mars Avril. Il n'est pas le  plus fréquent des tritons en Normandie. Le palmé et la salamandre le devancent.
Il est un très bon indicateur du réchauffement climatique car il n'est présent que dans une zone où la température moyenne annuelle est inférieure à 11.5 °C. Il est donc en limite de répartition au Sud de la Normandie et recule progressivement vers le nord même si le principal danger pour lui est la disparition des mares dans les plaines agricoles et le comblement des mares forestières.














dimanche 6 mars 2016

Entre cousins

Une averse a fait fuir les bipèdes de la forêt en cette fin de journée dominicale.
Deux daguets se restaurent en lisière de la clairière, puis s'adonneront à des petits jeux avant de parcourir et de se nourrir sur la culture pendant un long moment.











dimanche 28 février 2016

Mammifères en forêt

La journée commence par l'observation d'un jeune cerf traversant une allée, puis c'est une chevrette qui longe une lisière. C'est une jeune laie avec ses marcassins labourant la culture qui terminent la journée.








samedi 27 février 2016

Dragon de la mare

Le soleil a réchauffé l'atmosphère de cette journée. Le soir à une cinquante mètres d'une mare de la forêt, un dragon escalade une vieille souche en direction de l'eau. La reproduction du Triton palmé  débute généralement en Mars mais cette année la nature est en avance partout.
Le Triton palmé se reconnaît principalement à sa queue terminée par un ou des filaments chez le mâle et des palmes sombres (ici elles commencent seulement à apparaître). Autre critère le dessous de la gorge est de couleur plus claire que le ventre et pratiquement sans tâches.
En dehors de la période de reproduction Mars à Juin, le Triton palmé est soit aquatique ou terrestre. L'hibernation se déroule sous le tapis végétal, la boue, une vieille souche ou un morceau de bois de feuillus en décomposition.
La femelle plus grande que le mâle va pondre 200 à 400 œufs sur les plantes immergées.
Les tritons sont en danger de par l'atterrissage des mares, ils ne tolèrent pas la présence de poissons et la lutte est acharnée avec les autres occupants de la mare (les anoures, les larves de libellules, dytique, notonecte...) pour survivre dans cette petite étendue d'eau. 







mardi 23 février 2016