samedi 23 mai 2015

Un jeunot

Alors que jusqu'à présent, ce soir sur la clairière,  il n'y a que des sangliers invisibles dans les fougères. Un jeune cerf apparaît d'abord curieux des grognements des suidés, puis du petit bruit de l'appareil photo avant de se restaurer longuement.



 
 

dimanche 17 mai 2015

Animaux occupés

Si le plus souvent les animaux détectent rapidement une présence, parfois ils sont tout à leur occupation comme cette chevrette en mue à l'écoute d'un aboiement d'une consoeur au loin ou ce renard qui inspecte depuis plusieurs minutes les  herbes du chemin. Ils ne se doutent pas qu'ils sont observés.


samedi 16 mai 2015

La nature en Mai Juin

 Voici un petit aperçu, bien sûr cette liste n'est pas exhaustive, de la nature en Mai Juin dans nos forêts, nos coteaux, nos chemins de campagne, alors ouvrez les yeux pour la compléter.

















dimanche 10 mai 2015

Jeunesse intrépide

Dans la parcelle en régénération des grognements se font entendre, je m'accroupis en lisière,  quelques marcassins viennent vers moi sans appréhension, un grognement sourd venu des broussailles les rappelle à l'ordre et ils retournent dans la végétation.
Plus tard, en affût sur des terriers de blaireau, un rayon de soleil traverse la canopée et éclaire pendant quelques minutes une gueule du terrier, un jeune blaireau apparaît alors et divaguera pendant quelques minutes avant de replonger sous terre lorsque le rayon disparaîtra.




samedi 9 mai 2015

A table !

Les chevrettes se nourrissent plusieurs fois par jour et l'herbe tendre du Printemps est un met apprécié en cette période de fin de gestation qui demande beaucoup d'énergie.




jeudi 7 mai 2015

Duo en velours

En allant vers mon objectif de la soirée, je suis repéré par ce duo de cerfs en velours qui vont m'observer un long moment protéger par la végétation et les moments sont rares pour les photographier sans avoir une branche trop génante.

mardi 5 mai 2015

Ambiance III

Un jeune cerf  descend le chemin forestier et traverse la clairière à la limite ombre-soleil pour continuer son périple dans le sous bois, il est encore trop tôt pour se restaurer et il serait trop visible à la différence de cette biche au ventre bien rond et cette bichette qui viendront une heure plus tard brouter l'herbe et retarderont mon départ de mon poste d'affût.